Un Israélien sur deux a une opinion négative de la Pologne (sondage)

0
119

Un Israélien sur deux a une opinion négative de Varsovie, bien qu’une grande majorité pense que les Polonais ont également souffert des nazis, selon une nouvelle enquête de l’ambassade de Pologne à Tel Aviv.

Dans le même temps, les deux tiers des personnes interrogées ont déclaré que la Pologne était réticente à admettre sa complicité dans la Shoah.

Le sondage, présenté jeudi à l’ambassade de Pologne à Tel Aviv à quelques journalistes, est un effort du gouvernement du pays pour examiner et améliorer l’image du pays auprès de la population israélienne après la récente polémique sur la responsabilité des Polonais dans les atrocités commises contre les Juifs pendant la Seconde guerre mondiale.

« Nous avons réalisé cette étude car nous savons que les relations bilatérales sont très importantes pour la Pologne et pour Israël – plus importantes qu’avec les autres pays », a déclaré l’ambassadeur Marek Magierowski.

« Nous voulions savoir si nous devions changer quelque chose dans notre politique, ici à l’ambassade de Pologne en Israël et au gouvernement polonais à Varsovie », a ajouté Magierowski.

Magierowski a également déclaré ne pas être surpris par les résultats du sondage, ajoutant qu’en Israël, les citoyens n’ont pas beaucoup de connaissances sur la Pologne moderne.

Des relations étroites avec Jérusalem « sont de la plus haute importance pour le gouvernement polonais », a poursuivi l’ambassadeur. « Israël est si important pour nous, pour des raisons politiques, économiques et historiques, bien sûr. Les liens ont toujours été forts. Nous espérons qu’ils vont encore se renforcer. »

49% des personnes interrogées ont une impression « défavorable » de la Pologne, 33% « plutôt favorable » et 16% « très défavorable ».

LIRE  Gaza: une grande marche en direction de la frontière avec Israël ?

Le sondage a été mené en décembre auprès de 1.027 Israéliens.

En juin dernier, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou avait salué la modification par le gouvernement polonais de la loi controversée sur la Shoah qui avait provoqué « émoi et détresse en Israël et dans la communauté internationale ».

A la demande du Premier ministre Mateusz Morawiecki, le parlement polonais a amendé la loi qui prévoit de pénaliser à plusieurs années de prison ceux qui accusent l’Etat polonais de complicité dans les crimes nazis survenus pendant la Seconde Guerre mondiale.

Source www.i24news.tv

Aucun commentaires

Laisser un commentaire