Binyamin Netanyahou présente son plan de Défense nationale pour l’horizon 2030

0
112

Le Premier ministre a présenté mercredi au cabinet restreint son plan concernant la Défense nationale qu’il a élaboré depuis deux ans. Il ne s’agit que d’une première séance sur les nombreuses qui seront consacrée à ce dossier dans les mois et les années à venir. Binyamin Netanyahou a d’abord exposé les défis militaires auxquels sera confronté Israël durant la décennie à venir, il a ensuite expliqué comment il voit l’évolution de Tsahal et des différents services de sécurité pour se mesurer à  ces menaces et a défini les principes directeurs de la politique sécuritaire d’Israël.

Photo Ariel Hermoni / ministère de la Défense

La majeure partie du dossier est classée “confidentiel défense” et ne sera exposée en détails que dans les forums concernés: la sous-commission parlementaire des Renseignements et des services secrets, le forum de l’Etat-major de Tsahal, le Mossad et le Shin Bet.

La partie non-confidentielle concerne le budget alloué à ce programme et a été révélée plus en détails aux membres du cabinet. Le Premier ministre a ainsi annoncé qu’au vu des nombreux défis sécuritaires, le budget de la Défense national devra être revu à la hausse avec un accroissement de 0,2% à 0,3% du Produit intérieur brut (PIB). A l’heure actuelle, le budget de la Défense d’Israël atteint 6% du PIB (moyenne mondiale; 2,2%). Cette augmentation concernera aussi le Mossad, le Shin Bet et divers autres services liés à la sécurité du pays. Le Premier ministre a précisé que l’augmentation du budget de la Défense sera partiellement absorbée par la poursuite du plan d’économies entamé il y a deux ans dans le cadre du “Plan Guidon” préparé par le chef d’Etat-major Gadi Eizencot.

Dans un message enregistré à destination du public, Binyamin Netanyahou a justifié ce programme: “A cause de notre territoire exigu, de nos concentrations de population et de la multiplication des menaces, nos besoins en budgets de défense seront toujours plus importants que ceux d’autres pays de taille similaire. Mais l’économie israélienne est aujourd’hui assez forte et solide pour pouvoir absorber cette augmentation, et de toutes manières, ces hausses se feront dans le cadre d’un respect scrupuleux du cadre budgétaire. Depuis vingt ans, nous avons bâti une économie libre et forte dans le but d’assurer les besoins du pays, et en tête, la sécurité. Aujourd’hui, nous devons faire l’inverse: investir davantage dans la Défense nationale afin de protéger notre économie et permettre la poursuite de la croissance. La combinaison de notre puissance militaire et de notre puissance économique augmentera encore davantage la valeur d’Israël face aux autre pays et entraînera par là un renforcement de notre poids politique dans le monde”.

Source www.lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire