Danny Danon à l’ONU « La seule protection dont les Palestiniens ont besoin est celle de leurs leaders »

0
74

 « La seule protection dont les Palestiniens ont besoin est celle de leurs leaders », a rétorqué l’ambassadeur d’Israël auprès des Nations unies au secrétaire général de l’ONU, qui plus tôt a présenté des mesures destinées à protéger les Palestiniens de Gaza et de Judée Samarie.

Le 13 juin, l’Assemblée générale de l’ONU a condamné Israël pour un usage « excessif, disproportionné et indiscriminé de la force par l’armée israélienne contre les Palestiniens » à sa frontière avec Gaza, et voté en faveur d’un projet de résolution appelant à l’adoption de mesures pour protéger les civils.

Vendredi, Antonio Guterres a présenté quatre recommandations destinées à améliorer leur protection, de l’envoi d’observateurs au déploiement d’une force policière ou militaire sous mandat de l’ONU.

« L’Autorité palestinienne incite les Palestiniens à causer du tort aux Juifs, quant à l’organisation terroriste Hamas, elle utilise les habitants de Gaza comme otages et met en danger leur vie pour servir le terrorisme« , a lancé Danny Danon.

« Au lieu de proposer de fausses recommandations sur les moyens de protéger les Palestiniens de l’armée israélienne, l’ONU devrait blâmer leurs chefs pour leurs actes », a-t-il ajouté.

« Ces recommandations ne feront que prolonger la souffrance des Palestiniens perpétrée par leurs dirigeants », a-t-il conclu.

Le chef de l’ONU a souligné qu’une coopération entre Israéliens et Palestiniens serait nécessaire pour chacune des recommandations. Mais cela semble peu probable qu’Israël les accepte toutes.

Par ailleurs, un mandat de l’ONU pour une force de protection nécessiterait une décision du Conseil de sécurité, au sein duquel les Etats-Unis pourraient utiliser leur droit de véto, afin de bloquer une mesure à laquelle s’opposerait Israël.

Or une petite mission d’observation, composée d’Européens, a été déployée en 1994 dans la ville cisjordanienne d’Hébron, mais depuis, Israël a rejeté les appels à une présence internationale dans les zones sensibles.

Europe Israël News

Aucun commentaires

Laisser un commentaire