L’Iran affirme avoir piraté le téléphone de plusieurs membres de la famille de Netanyahou

0
143

Cet épisode intervient après l’annonce du piratage du téléphone de Benny Gantz par Téhéran la semaine dernière

Un haut dignitaire religieux iranien a affirmé dimanche que la République islamique avait piraté le téléphones de plusieurs membres de la famille du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

« Ces derniers jours, les cyber-attaques de l’Iran ont entraîné le piratage du téléphone portable d’un candidat aux élections israéliennes et l’accès à toutes les informations », a déclaré l’ayatollah Ahmad Alamolhoda à la station de radio Farda, précisant ensuite que Téhéran avait piraté des téléphones appartenant à des membres de la famille de Netanyahou.

Alamolhoda a ainsi confirmé une information diffusée vendredi par un média saoudien, Independent Arabic, qui soutenait que le piratage avait eu lieu il y a un mois.

View image on Twitter

Le service de sécurité intérieure Shin Bet et Benyamin Netanyahou se sont empressés de démentir cette information.

Ces dernières semaines, l’épisode du piratage présumé par l’Iran du téléphone de Benny Gantz, le principal rival de Netanyahou pour les prochaines élections, a fait les gros titres de la presse israélienne, après que l’incident a été confirmé par le Shin Bet.

L’Iran a toutefois nié avoir piraté le téléphone de Gantz.

« Les responsables du régime (israélien) ont l’habitude de répandre des mensonges. Ils utilisent leurs outils de propagande pour associer tout événement dans le monde à l’Iran », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Bahram Qasemi, cité par l’agence de presse iranienne IRNA.

Netanyahou a plusieurs fois averti que l’Iran tentait de mener des cyberattaques contre Israël. Il a par ailleurs encouragé Gantz à communiquer les informations obtenues par la République islamique.

LIRE  La famille d’Ahmad Dawabcheh porte plainte contre Israël

Le Premier ministre israélien a également utilisé l’épisode du téléphone de Gantz dans le cadre de sa campagne électorale, affirmant que si le dirigeant de l’alliance Bleu Blanc « ne peut pas protéger son propre téléphone, comment peut-il protéger Israël? »

Pour sa part, Gantz a accusé Netanyahou d’avoir révélé aux médias l’histoire de son téléphone afin de détourner l’attention des allégations selon lesquelles le Premier ministre aurait profité d’un accord sur la vente de sous-marins à l’Égypte par l’Allemagne.

Source www.i24news.tv

Aucun commentaires

Laisser un commentaire